Un squelette externe

Le plus ancien fossile d’insecte date de 395 millions d’années. Certaines espèces n’ont presque pas changé jusqu’à aujourd’hui, mis à part leur taille: certaines libellules pouvaient atteindre plus de 70 cm d’envergure !

Fossile d'une libellule datant du Crétacé, Araripegomphus andreneli (©2002-2012 Extinctions, INC.)

 

On peut remarquer sur cette image que, contrairement aux fossiles de dinosaures dont il ne reste que les os, la forme de la libellule est intacte: les insectes sont des animaux à squelette externe (ou exosquelette).

Cette particularité permet de classer les insectes parmi les Invertébrés, et plus précisément dans l’embranchement des Arthropodes (littéralement « aux pattes articulées »).

 

L’exosquelette n’étant pas extensible, les arthropodes sont obligés lors de leur croissance de se débarrasser de leur ancienne peau trop étroite, autrement dit de muer.

 

Mue de libellule (Cordulia aenea). En séchant, le squelette se solidifiera et prendra ses couleurs définitives.

 

Tout au long de sa vie larvaire l’insecte renouvellera plusieurs fois son exosquelette, augmentant sa taille à chaque mue et laissant derrière lui son ancienne enveloppe, ou exuvie. Une fois adulte (mature sexuellement) l’insecte ne grandira plus et gardera sa dernière peau jusqu’à sa mort.

 

Dernière exuvie d'une libellule (Anax imperator)